Monseigneur Vladimir GHIKA

Vladimir Ghika est né le 25 décembre 1873 à Constantinople, d’une famille régnante roumaine. Il est baptisé et confirmé dans l’Eglise orthodoxe.


En 1879 il arrive en France qui deviendra sa seconde patrie.
En 1902, il fait son entrée officielle dans l’Eglise catholique et,
par son œcuménisme, œuvre toute sa vie pour l’unité des chrétiens.

Il se met au service des plus pauvres, des affligés, des blessés de la vie. Il introduit Les Filles de la Charité en Roumanie et, sur le plan diplomatique, travaille pour le rayonnement de la France.


Le 7 octobre 1923 il est ordonné prêtre bi-rité du diocèse de Paris. Quelques années plus tard le Pape Pie XI le nomme protonotaire apostolique et membre du comité directeur des Congrès Eucharistiques. Son activité sacerdotale et apostolique n’a pas de limites : avec une infinie bonté, disponible à tous les appels des âmes, il parcourt les cinq continents. On compte, à la fin de sa vie, plus de deux mille conversions.


En 1939 il rentre en Roumanie. Il choisit d’y rester et se dépense sans compter auprès de ses compatriotes, vivant avec eux les violences de la guerre puis l’installation du communisme. A partir de 1948 la persécution religieuse s’intensifie : l’Eglise gréco-catholique est supprimée, l’Eglise catholique latine tolérée. Les congrégations religieuses sont dispersées ou liquidées. Le Sanatorium Saint-Vincent de Paul, fondé par Mgr Ghika est nationalisé. Il assiste impuissant à la destruction de son œuvre. Des évêques, des centaines de prêtres, de moines, de religieuses, de laïcs sont arrêtés. Mgr Ghika, âgé et de santé précaire est sous surveillance étroite. Malgré cela il continue de baptiser, réconforter, aider. Il est arrêté le 18 novembre 1952 et incarcéré dans une prison militaire. Il y reste près d’un an, en sous vêtements et sans linge de rechange. Il y subit 80 interrogatoires nocturnes pendant lesquels il est battu et torturé. Il ne cède rien.


« On souffre, a-t-il écrit, à la proportion de son amour. La puissance de souffrir est en nous la même que la puissance d’aimer… »


Ses bourreaux changent de tactique et lui promettent la liberté s’il renonce à l’union avec Rome pour devenir « un prêtre de la paix » en collaborant avec le régime communiste. Il refuse fermement. Après une parodie de procès, il est condamné et incarcéré au fort de Jilava près de  Bucarest dans une cellule contenant 240 prisonniers qui devient grâce à lui, malgré les conditions effroyables, un lieu de prière et de rayonnement intense.

Dans un état de délabrement physique terrible il est transféré à « l’infirmerie ». Voici le récit de ses derniers instants par un témoin détenu en même temps que lui : « A mes côtés gisait un vieillard presqu’immatériel dont il ne restait que la peau et les os. Il m’a donné son nom : Monseigneur Ghika. C’était un prêtre catholique […] Je me suis alors souvenu de lui…L’agonie de cet aimable prêtre a duré onze jours. »


Monseigneur Vladimir Ghika, martyr de la foi, s’éteint  le 17 mai 1954.

Le Pape François a signé le décret autorisant

la Béatification de Monseigneur Vladimir Ghika

en tant que martyr de la foi.

La Sainte Messe de la béatification aura lieu le samedi 31 août 2013

à Bucarest et sera présidée par son Eminence le Cardinal Angelo Amato, Préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints.

Si vous souhaitez vous rendre à Bucarest pour
la Béatification de Monseigneur Ghika :

Un voyage est organisé au départ de Paris le jeudi 29 août.
Le retour de Bucarest est prévu le dimanche 1er septembre au soir.


Vous pouvez contacter par mail avant le 10 juin l’Association pour
la Béatification de Mgr Vladimir Ghika : abmvg.paris@gmail.com


Ceux qui désirent écouter ou réécouter le dernier cours de Mgr Philippe Brizard du 5 avril, ainsi que la conférence du père Daniel-Ange
du 7 avril, tous deux donnés au Collège des Bernardins, peuvent
se rendre sur le blog : http://vladimiri-ghika-amicus.blogspot.com

Vente de Pâques 2013

  1. Jeudi 21 mars de 11h à 18h

  2. Vendredi 22 mars de 11h à 18h

  3. Samedi 23 mars de 10h à 12h

12 bis rue Sainte-Adélaïde

78 000 Versailles

Actualités Europe Chrétienne

Ces pages « Actualités » ont pour but de mettre l’accent sur des événements, parfois peu connus, qui ont une portée d’ordre spirituel, humain ou culturel mettant en valeur l’Europe Chrétienne.

Vente de Noël 2013

  1. Jeudi 5 décembre de 10h à 19h

  2. Vendredi 6 décembre de 10h à 19h

  3. Samedi 7 décembre de 10h à 12h

12 bis rue Sainte-Adélaïde

78 000 Versailles

Prix Jean-Paul II Europe Chrétienne

Nous voici à l’archevêché de Cracovie, en Pologne,
siège épiscopal de Jean-Paul II pendant vingt ans.

Il est midi, en ce lundi 4 novembre, jour de la saint Charles Borromée, patron de Karol Wojtyla.

Cliquez ici
pour télécharger
la lettre Europe Chrétienne
de décembre 2013
relatant le prix Jean-Paul II 2013
au format PDFActualites13_files/ARTICLE%20PRIX%20JPII%202013.pdf

Béatification de Monseigneur

Vladimir Ghika, Martyr de la Foi

Cliquez ici
pour télécharger
la lettre Europe Chrétienne
de décembre 2013
relatant la béatification de Monseigneur Vladimir Ghika
au format PDFActualites13_files/ARTICLE%20MGR%20GHIKA.pdf