Journal d’un curé de campagne
• Vendredi 25 mars à 20h30
Église ND  de la Résurrection
2 avenue Schweitzer
78150 Le Chesnay

Béatification de Pape Jean-Paul II


«Le rite de béatification de Vénérable Serviteur de Dieu
Jean-Paul II (Karol Wojtyla) aura lieu au Vatican
le 1er mai 2011, deuxième dimanche de Pâques,
de la Miséricorde Divine, par le Souverain Pontife Benoît XVI»


Déclaration officielle du Père Lombardi

le 14 janvier 2011

Le Pape Benoît XVI annonce ce matin la béatification de Jean Paul II le 1er mai 2011. Le miracle retenu pour cette béatification est la guérison d’une Petite Sœur des maternités Catholiques, Sœur Marie Simon Pierre, qui était atteinte de la maladie de Parkinson et n’en a plus aucun symptôme depuis le 2 juin 2005.


Au cours de l’entretien exclusif qu’elle a accordé à la chaîne de télévision catholique KTO et à la RAI Vaticano, Sœur Marie Simon Pierre raconte sa proximité avec le Pape Jean Paul II.

« Quand j’ai appris que j’étais atteinte de la maladie de Parkinson, dit-elle, j’ai bien sûr pensé à Jean Paul II. Il a été pour moi une force pour avancer et continuer la route ». Vers la fin de la maladie du Saint-Père, il devenait difficile pour la Petite Sœur de le voir à la télévision, car il « renvoyait l’image de ce que j’aurais à affronter ». A la mort du Pape en avril 2005, elle suit les événements de Rome en direct via la chaîne KTO, avec toute sa communauté. Quelques jours plus tard, la congrégation toute entière décide une neuvaine à Jean Paul II pour demander la guérison de Sœur Marie Simon Pierre. Le 2 juin, celle-ci constate sa complète guérison, attestée depuis par le corps médical et considérée comme « inexplicable en l’état actuel des connaissances scientifiques ». Sœur Marie Simon Pierre explique : « Je vous ai dit que j’avais l’impression d’avoir perdu un ami. C’était au début, …cela n’a pas duré très longtemps, parce que je suis sure qu’il est très proche de moi, très proche de mon Institut. Pourquoi j’ai été choisie ? [Les Maternités Catholiques] sont au service de la vie et de la famille et Jean Paul II a tout fait pour la vie, pour défendre la vie. Il a été très proche des plus petits, des plus faibles. Combien de fois l’a-t-on vu s’approcher d’une personne handicapée, d’une personne malade ? La prendre, la toucher, cela ne lui  a jamais fait peur. Donc je pense qu’il est très proche de nous…Mais il est très proche de moi, très présent au fond de mon cœur et c’est vrai que je prie Marie, que je prie le Père par l’intercession de Jean-Paul II. Il ne me quitte pas. Il ne me quittera pas jusqu’à la fin de ma vie ».
Béatification de Jean Paul II : entretien exclusif KTO-RAI avec Sœur Marie Simon Pierre. 14 janvier 2011